Comment porter impeccablement sa robe de mariée le jour J ?

Classé dans : Blog, Ma robe de mariée | 0
Le défroisseur vertical est pratique pour enlever les faux plis sur une robe de mariée.
Le défroisseur vertical est pratique pour enlever les faux plis.

1. Défroissez votre robe de mariée (et votre voile) :

Vous avez sans doute récupérer votre robe de mariée plusieurs jours (voire plusieurs semaines) avant votre mariage et, depuis, vous l’avez stockée dans sa housse pour ne pas qu’elle se salisse et pour ne pas que votre chéri la voit.

Problème, lorsque vous allez la sortir, quelques faux plis auront sûrement fait leur apparition.

Comment y remédier ?

2 ou 3 jours avant, sortez votre robe de sa housse et suspendez-la assez haut dans votre salle de bain pour qu’elle ne traîne pas au sol. L’humidité ambiante (la vapeur dégagée lors des douches) va progressivement défroisser votre robe. Attention toutefois à ne pas mouiller votre robe.

Si votre salle de bain est trop petite, choisissez une autre pièce pas trop grande et ne craignant pas trop l’humidité. Mettez de l’eau dans votre autocuiseur (cocotte minute), faites-le chauffer puis faites évacuer la vapeur dans la pièce fermée où vous aurez suspendu votre robe (plusieurs fois si nécessaire). Le principe est le même : la vapeur d’eau va détendre et lisser les parties froissées. La robe va retrouver son gonflant.  Attention, ne pas mettre l’autocuiseur sous la robe !

Enfin, si vous avez un défroisseur vertical, vous pouvez enlever les plis avec mais n’utilisez pas votre fer à repasser (sauf si la personne qui vous a vendu la robe vous l’a autorisé).

 

2. Enfilez votre robe :

Pour éviter les tâches intempestives, habillez-vous au dernier moment, après le petit-déjeuner, voire le déjeuner, et après la réalisation de la coiffure et du maquillage.

Prévoyez un temps de minimum 30 minutes (1h si il y a un laçage) pour vous habiller. Ainsi, vous et vos « habilleuses » ne serez pas stressées.

Assurez-vous que vous et vos habilleuses ayez les mains propres. Veillez aussi à enlever tous les bijoux (notamment les bagues pour les habilleuses) qui pourraient accrocher un fil ou une déco sur la robe.

Dans l’idéal, enfilez votre robe de mariée par le bas. Si vous n’avez pas le choix, protégez votre robe du maquillage en posant sur votre tête et votre visage un voile de tissu. Cela protégera également la coiffure des crochets et autres détails de la robe pouvant s’accrocher dans les cheveux.

 

Robe de mariée bustier en taffetas ivoire avec dentelle appliquée rouge
Mise en place du laçage et serrage de la robe de mariée

3. Détails qui comptent :

Le laçage : lorsque vous passer le ruban dans les œillets ou dans les ganses, installez-le toujours de l’intérieur de l’extérieur. Vous aurez ainsi plus de force pour tirer sur le lacet et serrer le bustier.

Commencer toujours par serrer au niveau de la taille puis, le reste du bustier. Procédez par étapes, ne cherchez pas à serrer au maximum dès le départ : vous risqueriez de vous blesser. Au bout de 30 minutes, le tissu de la robe aura chauffé, il se sera adapté à votre corps. Vous pourrez alors resserrer une dernière fois votre robe de mariée.

Les « nouettes » : ce sont ces petits rubans qui servent à suspendre la robe sur le cintre. Attention à bien les camoufler à l’intérieur du bustier.

 

 Pendant le mariage :

Assurez-vous que votre maman, votre témoin ou votre demoiselle d’honneur se soit munie d’un petit kit de couture avec des aiguilles, du fil, des épingles à nourrices et une paire de petits ciseaux. Cela peut être très utile en cas de petit accro ou de traîne encombrante.

En cas d’accident au vin d’honneur ou pendant le repas, ne chercher pas à nettoyer une tâche de boisson ou de nourriture. Vous risquez de faire encore plus de dégâts. Vous prendrez soin de votre robe la semaine suivante (quelques conseils ici).

 

Mais surtout, profitez de votre journée. Ce que retiendront vos invités, ce sera avant tout votre sourire et votre bonheur affichés ce jour-là.

Laissez un commentaire